Presse

Hervé Lapous est depuis longtemps reconnu auprès des médias comme un expert en viager.

Tout savoir sur le prêt viager hypothécaire

pret viager hypothecaire

Le prêt viager hypothécaire permet aux personnes âgées de rester propriétaires de leur habitation tout en percevant une somme d’argent qui leur permet, par exemple, de financer des projets qui leur tiennent à cœur.

 

Qu’est-ce-qu’est le prêt viager hypothécaire et quelles sont ses conditions ?

Défini à l’article L315-1 du Code de la consommation, alors qu’il concernait auparavant les plus de 65 ans, le prêt viager hypothécaire est désormais un moyen pour les personnes de plus de 60 ans d’emprunter une somme d’argent à un taux fixe égal à 4.80%. Cet emprunt est à des fins personnelles puisqu’il peut tout aussi bien concerner une rénovation de l’habitat qu’une aide familiale par exemple. En échange, l’emprunteur, propriétaire de son bien, devra le placer en garantie.

Ce prêt est soumis aux conditions suivantes :

  • Il concerne un bien dont l’usage est uniquement l’habitation ; ce bien doit se trouver sur le territoire français et il doit, en outre, appartenir à l’emprunteur.
  • L’emprunteur est dans l’obligation d’entretenir le bien.

 

Quel est le montant du prêt viager hypothécaire ?

Le montant du prêt viager hypothécaire est basé sur la valeur du bien en question, mais dépend également de l’âge et du sexe de l’emprunteur.

La valeur du bien est déterminée par un expert mandaté et payé par l’emprunteur.

De plus, plus l’emprunteur est âgé, plus le montant du prêt sera élevé.

L’organisme bancaire limite le montant du prêt à une partie de la valeur dudit bien afin que le montant du capital prêté ainsi que les intérêts soient limités à la valeur du bien le jour où l’emprunteur décède.

La valeur du bien peut augmenter : les héritiers seront bénéficiaires de la différence entre sa valeur et le montant de l’hypothèque. A l’inverse, si sa valeur diminue, les héritiers n’auront rien à rembourser.

 

En conclusion, le prêt viager hypothécaire facilite l’accès des personnes âgées à un crédit quelque soit leur âge ou leur état de santé tant en restant propriétaires de leur bien et en étant libres de l’habiter ou de le louer.