Presse

Hervé Lapous est depuis longtemps reconnu auprès des médias comme un expert en viager.

Dépendant ou non, le viager est la solution adéquate pour vieillir à votre domicile

viager conserver son domicile

Aujourd’hui en France, il y a plus de personnes âgées de plus de 60 ans que de personnes de moins de 20 ans, et ceci va se confirmer nettement puisque l’espérance de vie augmente : en 2050, on comptera quatre fois plus de personnes ayant 85 ans.

Force est de constater que la perte d’autonomie, qui représente une préoccupation pour près de 75% des français, est un sujet particulièrement sensible. Si elle est placée dans un établissement privé non lucratif, une personne âgée devra s’acquitter, après déduction des aides, de la somme de 1480 euros mensuels, alors que la retraite moyenne des français s’élève à 1306 euros. Si elle opte pour une structure privée, le loyer peut alors s’envoler.

Fort heureusement, une bonne majorité de ces personnes va vieillir dans de bonnes conditions. A cela s’ajoute les effets positifs du viager. En effet, 77 % des personnes âgées souhaitent rester chez elles plutôt que de finir leurs jours dans un établissement privé. Grâce au principe du viager occupé, la personne âgée continue d’habiter dans son logement et bénéficie en outre d’une rente viagère. De plus, afin de lui permettre de jouir de leur logement en viager en toute quiétude, l’Etat propose même des aides et autres crédits ou réductions d’impôts :

  • l’APA (l’Allocation Personnalisée d’Autonomie) est une aide versée par les conseils départementaux. Elle concerne les personnes âgées de plus de 60 ans. Elle les aide à payer certaines dépenses liées au quotidien.
  • L’aide ménagère à domicile : pour en bénéficier, il faut que la personne âgée s’adresse au CCAS (Centre Communal d’Action Social) de la mairie de sa commune ou bien à sa caisse de retraite.
  • La portage de repas à domicile
  • Les aides à l’adaptation de son logement : l’ANAH (Agence Nationale de l’Habitat) propose certaines aides pour que les personnes âgées qui résident à leur domicile en viager notamment puissent entreprendre des travaux d’amélioration de leur logement (pose de volets roulants, toilettes avec rampe…)
  • Crédit d’impôt pour l’équipement de son logement : un crédit d’impôt de 25% du montant des dépenses réalisées pour l’installation d’équipement spécifique (limité à 5000 euros) pour une personne seule, et 10000 euros s’il s’agit d’un couple.
  • Crédit d’impôt pour l’emploi d’un salarié au sein de son viager : ce crédit est égal à 50% du montant des dépenses engagées.

 

Comme vous l’aurez compris, même si vous êtes dépendant, vous pouvez être serein et envisager de passer de beaux jours au sein de votre viager ; n’hésitez donc plus !