Presse

Hervé Lapous est depuis longtemps reconnu auprès des médias comme un expert en viager.

Un regain d’intérêt pour le viager – Hervé Lapous (Club Immo Figaro Juillet 2014)

Club Immo : Quels sont les fondamentaux du viager ?

Hervé Lapous : C’est une forme particulière de vente immobilière à crédit dont le banquier est le vendeur. C’est-à-dire que l’acquéreur va rembourser sous forme d’une rente viagère, le prêt consenti par cette formule, le vie durant du vendeur. Il n’est donc pas nécessaire de recourir à un crédit classique, souvent sélectif et rigoureux. D’autre part, ce que l’on nomme bouquet est une somme versée initialement au vendeur. Par contre peu de gens savent que le bouquet est facultatif.

Club Immo:Existe-il différents types de viagers ?

Hervé Lapous : Il en existe deux, le viager libre et le viager occupé. Le viager libre correspond à environ 1% du marché du viager, ce qui est quasiment insignifiant. Le viager occupé constitue donc la quasi-totalité de ce marché spécifique.

Club Immo:Dans le viager, quels sont les avantages pour l’acquéreur ?

Hervé Lapous : L’avantage pour un acheteur est d’accéder à l’acquisition d’un bien immobilier en dépensant au départ seulement 30 % maximum de la valeur du bien et le crédit est consenti par le vendeur sous forme de rente. Ce qui évite le recours aux banques et offre une accessibilité plus souple au regard de la conjoncture économique actuelle.

Club Immo:Et l’avantage pour le vendeur ?

Hervé Lapous : Lorsque le vendeur vend son bien occupé, cela lui permet de rester chez lui, de conserver son mode de vie, ses habitudes et de percevoir une rente viagère qui lui offre la possibilité d’augmenter sa retraite, ce qui est particulièrement appréciable.

Club Immo:En quoi est-il intéressant d’investir en viager aujourd’hui ?

Hervé Lapous : A l’heure actuelle, les établissements de crédit ne prêtent pas facilement. Le dossier de l’emprunteur est examiné à la loupe. Tandis qu’avec l’acquisition d’un viager occupé, il n’y a pas les mêmes contraintes. Il suffit simplement que l’acquéreur paye ses rentes viagères, les rembourse. De ce fait, il peut acheter beaucoup plus facilement de l’immobilier. Par ailleurs, les acheteurs ont des difficultés à acquérir de l’immobilier classique dans les grandes agglomérations, en raison des prix qui restent élevés, le viager apparaît donc aussi comme une alternative. C’est ce qui explique le regain d’intérêt pour cette forme de placement. Et puis, les retraites ont diminué, le coût de la vie a augmenté, il y a peu de visibilité en l’avenir avec les incertitudes économiques et fiscales. Résultat : de plus en plus de particuliers ont recours au viager pour mettre en vente leur bien.

Club Immo:Dans quel type de bien faut-il investir ?

Hervé Lapous : Je conseille d’investir en viager dans de petites surfaces afin de ne pas prendre de risque au départ, c’est-à-dire un studio ou un 2-pièces. Mais avant toute chose, il faut s’adresser à un véritable professionnel qui à, au moins dix années d’expérience. C’est la meilleure garantie pour réussir son acquisition.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.