Vente en Viager

Vente de biens immobilier en Viager

L’achat en viager est une transaction immobilière qui possède de nombreux avantages, tant pour l’acheteur (le débirentier) que pour le vendeur (le crédirentier). Avec le départ en retraite de la génération des babyboomers, les experts prévoient une augmentation des transactions en viager d’ici 2020. Acheter en Viager Le viager n’a pas toujours eu une bonne image. Cette transaction immobilière possède pourtant de nombreux atouts non négligeables, à la fois pour l’acheteur et pour le vendeur.
Classer par :  

HAUTE-CORSE – PROCHE BASTIA ET A 7 KM DE LA PLAGE – REF 11 1071

95 000€ Versement comptant (F.A.I.)
HAUTE-CORSE – PROCHE BASTIA ET A 7 KM DE LA PLAGE – REF 11 1071
VENTE EN VIAGER

Cette belle villa palladienne entièrement rénovée, nichée sur une colline, bénéfice d’une vue panoramique exceptionnelle. Son architecture (construction 1983) et son parc arboré d’env 5 000 m² composé de chênes…

En savoir plus
Bouquet : 95000 €(F.A.I.)Rente : 2500 € / MoisValeur du bien : 1000000 €

PARIS 16ème – Rue Claude Lorrain – REF 11 1073

195 000€ BOUQUET (F.A.I.)
PARIS 16ème – Rue Claude Lorrain – REF 11 1073
VENTE EN VIAGER

Métro EXELMANS Au 8ème étage d’un immeuble récent de très bon standing Superbe 2 pièces de 54,45 m² carrez, entièrement sur jardin comprenant : entrée, dégagement, séjour, chambre, cuisine, salle…

En savoir plus
54.45 m²Bouquet : 195000 €(F.A.I.)Rente : 1850 € / Mois

ENGHIEN les BAINS (95) – REF 11 1056

65 000€ Bouquet (F.A.I.)
ENGHIEN les BAINS (95) – REF 11 1056
VENTE EN VIAGER

Appartement traversant de 2 pièces 72.80 m² au 1ème étage comprenant: entrée, cuisine, séjour double, une chambres WC séparé, salle de bains. séchoir. Balcon. OCCUPE : Femme 76 ANS Homme…

En savoir plus
Bouquet : 65000 €(F.A.I.)Rente : 870 € / Mois

CHATILLON Ref 11 1052

65 000€ (Bouquet) (F.A.I.)
CHATILLON Ref 11 1052
VENTE EN VIAGER

A 15 min de Paris (métro et tram) Appartement traversant de 3 pièces 61 m² au 9ème étage avec vue dégagée, comprenant: entrée, cuisine, séjour, deux chambres WC séparé, salle…

En savoir plus
61 m²Bouquet : 65000 €(F.A.I.)Rente : 780 € / Mois

Qu’est-ce que le viager ?

La vente en viager est une transaction immobilière comme une autre, avec transfert de propriété immédiat à la signature de la vente. Sa particularité réside dans les modalités de paiement définies par les deux parties et consignées dans l’acte de vente. Dans la plupart des cas, le vendeur, également appelé crédirentier, peut toucher un capital initial lors de la vente : le bouquet. Une rente est ensuite versée par l’acheteur, ou débirentier, au crédirentier selon les modalités fixées par le contrat de vente. Cette rente peut être mensuelle, trimestrielle ou annuelle et est généralement versée jusqu’au décès du crédirentier. Il existe deux types de viager et un contrat approchant qui s’appelle « la vente à terme ».
  • Le viager occupé: c’est la transaction la plus courante pour le viager. Le vendeur continue d’habiter le bien (maison ou appartement par exemple) jusqu’à son décès, ou son départ en maison de retraite par exemple ;
  • Le viager libre: le bien n’est pas occupé par le vendeur. L’acheteur peut donc habiter son logement ou le mettre en location ;
  • La vente à terme: le nombre d’années de paiement (versement de la mensualité) est fixé à l’avance dans le contrat de vente.

Comment fonctionne le viager ?

Le bouquet

C’est l’apport que peut verset le débirentier au moment de l’achat. Son montant est défini librement par les deux parties. Plus le bouquet est élevé, et plus la rente sera faible. À noter qu’il n’est pas obligatoire, bien que dans la plupart des transactions, il soit demandé.

La rente

La rente que touchera le crédirentier jusqu’à la fin de ses jours est fixée au préalable dans le contrat de vente. Elle est calculée en fonction du prix du bien immobilier, du montant du bouquet, et de l’estimation de la durée de vie du vendeur. La rente est fixée en fonction de la durée de vie du vendeur. Son calcul se fait à partir des tables de mortalité en vigueur, à la date du contrat. Le calcul se fait ainsi : Après la définition d’un prix et le retranchement de celui-ci de l’éventuel bouquet, le prix résiduel est converti en rente viagère, par l’application des barèmes en vigueur. Il est à noter que ce calcul est susceptible d’être modifié en fonction : 1/ de l’occupation ou non du bien vendu. 2/ de la libération du bien par son occupant en cours d’exécution du contrat, ce qui peut entrainer une majoration de la rente. La rente est réévaluée chaque année sur un index décidé au moment de l’achat. Il s’agit généralement de l’indice des prix à la consommation.

Le viager : une transaction avantageuse pour les deux parties

Loin d’être un pari aveugle sur la durée de vie d’une personne, le viager présente de nombreux avantages pour le vendeur, comme pour l’acheteur. En vendant son bien en viager, le crédirentier s’assure une qualité de vie garantie jusqu’à la fin de ses jours grâce à la rente. Cette somme constitue un revenu complémentaire non négligeable. En achetant un bien immobilier en viager, le débirentier réalise un investissement à part entière sans nécessairement souscrire un emprunt. Il est important de garder à l’esprit que la plupart du temps, s’il s’agit d’un bien destiné à l’habitation, un logement par exemple, dont l’ancien propriétaire (le crédirentier) gardera la jouissance, dans le cadre d’un viager occupé. Il s’acquittera de la taxe d’habitation, de la taxe des ordures ménagères et de certaines charges locatives. Le viager est donc une opération équilibrée et solidaire, où les deux parties sont gagnantes.

Le viager en quelques chiffres

  • En France, Le viager représente moins de 1% des ventes annuelles.
  • Entre 5 000 et 8 000 ventes seulement sur les 850 000 transactions réalisées dans l’ancien en 2016.
  • L’âge moyen du crédirentier est de 79 ans
  • L’âge moyen du débirentier est de 48 ans
  • 71% des transactions sont des viagers occupés
  • 29% des transactions sont des viagers libres*
*Source : étude réalisée par YouGov du 2 ou 3 octobre 2017.